Journal de bord de terre

Le blog qui ne sert à rien

  • Accueil
  • > Archives pour février 2015
Archive pour février, 2015


Chapitre 7: Ne pas se retourner

1 février, 2015
Les invocations | Pas de réponses »

Chapitre 7: Ne pas se retourner

Blesser n’est pas comme jouer a combattre. Non. Pas de pitié. Je dois me dire que… Oui. Ceci est un entraînement. Ces blessures vont disparaître après avoir été faites. Les professeurs nous ont ordonnés de nous battre. Seulement, je sais que c’est faux. Je ne peux parvenir à bouger. Soudain, je me réveille. Il est en danger. Eve me hait. Elle a donc essayé de m’achever. Seulement, je ne bougeais pas. Et Thomas m’a protégé. Un compteur avec 4 étoiles apparaît sur lui. Il est blésé. Sa chemise est couverte de sang. Une seule des manches de Eve l’a touchée. Pourtant, 1 étoile et demie clignote puis disparaît. Encore 2 points et demie de vie! Ou deux attaques d’Eve… Elle est déterminée. Il est tombée et je me suis agenouillé à son chevet. Je suis furieuse et troublée. Que faire désormais ? Il s’est évanouit. Je suis donc seule avec quelqu’un à protéger; seule contre Eve et l’autre dont je ne retiens pas le nom. Dur. Je dois faire quelque chose. L’attaque de front ne me permettra rien. Je dois gagner du temps puis élaborer un plan. Seulement, ils ont atteins de moitié l’objectif du combat. La plate-forme d’Eve redescend. Je dois dire quelque chose… La frater, lui proposer un arrangement pour blesser Thomas, puis la trahir et lui planté mon couteau dans la poitrine. Ça ne la tuera pas, mais ça l’éliminera. J’ouvre la bouche, prête à exécuter mon plan. Seulement les seuls mots que je prononce ne sont pas ceux auxquels j’ai réfléchis:

-Pourquoi tu ne m’aime pas?je prononce niaisement

A ma plus grande surprise, le visage de mon ennemie se voile. Les plate-formes s’arrêtent, comme si le ministre et le président voulaient entendre les mots de l’intéressée. Ce n’est pas que cela ne m’intéresse pas, mais une douleur se loge au font de ma poitrine. Je me retient de tousser, mais me plie en deux. Elle arrive. Pas Eve, non. Elle, celle que j’attendais depuis longtemps. Mon arme.

Anin

1234

histoiregeoenligne |
Matshewk |
Degardin |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Leclandelordre
| Coat Du
| Histoireleopoldchazeaud